Festival MORSURE – Mordant à La Boule Noire Paris, 15.02.2020 – live report

Devinez où on était le 15 février 2020 ? A la Boule Noire bien sûr ! Pour faire la fête avec l’association MORSURE qui célébrait son deuxième anniversaire avec une programmation pleine de mordant.  

Neuf groupes représentants la scène émergente française- un cocktail explosif de plusieurs styles de rock – suivis par 4 shows Drag Queen et Kings et en fin, un DJ Set sont succédés sur la petite scène de la salle parisienne.

Les quatre membres de Morsure (Sacha, Béa, Léa et Justine) ont carrément mis le paquet et tout le monde a passé du bon temps : les artistes et le public. À plusieurs reprises on a chanté Joyeuse Anniversaire et il parait qu’en coulisse, il y a eu un délicieux gâteau. Personnellement, j’ai assisté aux neuf concerts et je vous en parle :

Red Is Dead, le groupe dans lequel le fondateur de Morsure, Sacha (lire l’interview ici) chante et joue à la basse, déclenche les hostilités à 17 h. C’est encore tôt et il n’y a pas beaucoup de monde et c’est bien dommage car le trio se donne à cœur joie sur scène et délivre un set stoner punk énergique. Une très bonne mise en bouche pour les 8 concerts à suivre.

D’ailleurs Sacha montera sur scène avant chaque concert pour nous présenter les groupes.

Et justement, Captain Obvious enchaine avec un excellent garage stoner dans l’esprit de Royal Blood, Slaves et Rage Against The Machine ! Les frères Angus (Batterie) et Joseph (Voix, guitare/basse) balancent un son puissant, rebelle et efficace. Une très belle découverte et sans doute un de mes groupes préférés du festival.

Le marathon continue avec le quatuor Cosse qui change le style avec un mélange post- rock qui alterne les ambiances calmes et planantes avec des interludes furieuses, des déferlantes de guitares et sonorités originales.

Suit le trio SLURP qui instaure la girl power sur la petite scène de la Boule Noire. Punk – garage rock incendiaire et engagé, Margot (guitare / chant), Angie (batterie/chœurs), Manon (basse/chœurs), nous rappellent les sonorités brutes de 60s et 70s. Les filles débordent d’énergie et transmettent leur énergie communicative au public qui est déjà plus nombreux et commence à bouger un peu plus.

On continue avec un autre un trio féminin mais dans un autre style – GRANDMA’S ASHES – Eva (chant, basse), Myriam (guitare), Edith (batterie) évoluent dans des registres rock plus sombres et hypnotiques. Un son stoner ensorcelant et mystérieux avec des influences progressives et post punk.

Suivent IMPARFAIT avec l’impressionnante chanteuse Prisca et sa voix puissante et rageuse. Le quatuor met le feu avec un mélange de musique urbaine : hip hop et rock puissant et électrique avec des riffs bruts et graveleux. Le public adore.

BLACKFEET REVOLUTION démarre leur show mais pas avant de remercier Sacha pour la belle soirée et son soutien apporté au rock et à la jeune scène française.

Un duo guitare batterie qui a beaucoup à nous dire à travers un blues rock énergique et dansant. Une performance live excellente, bourré de décibels et d’adrénaline. Mon autre concert préféré de la soirée.

C’est le tour de MSS FRNCE (cela veut dire Miss France), le quatuor punk parisien, de nous cogner fortement dans les oreilles avec une formidable énergie, de riffs incendiaires et une avalanche de paroles ou plutôt des cris qu’on ne comprend pas vraiment. Les miss s’agitent dans tous le sens. Le chanteur saute partout et se jette dans la foule. Dure épreuve pour le public qui essaie de tenir le coup et se lance dans de pogos endiablés. Un show bien énervé.

THE AMSTERDAM RED LIGHT DISTRICT clôture la série de 9 concerts avec une concert très puissant, des riffs sulfureux, un mélange d’hardcore, de punk et de métal. L’ambiance est chaude bouillante et les pogos continuent. À la fin du concert on s’échange le rôles – le groupe descende jouer dans la fosse et l’audience monte sur scène et saute avec frénésie. Esprit rock 100%.

Je quitte la soirée vers 23h30 mais la fête continue jusqu’au bout de la nuit…

En voilà ce qu’on appelle un anniversaire mémorable. Bravo à l’équipe Morsure et aux artistes !

Ce qui nous reste à faire ? Suivre les prochains évènements Morsure et l’actualité de tous ces artistes talentueux.

English Version

Guess where we were on February 15, 2020? To La Boule Noire of course! To place where the association MORSURE had chosen to celebrate their second anniversary with a great line up.

Nine bands representing the emerging French scene – an explosive cocktail of several styles of rock – followed by 4 shows Drag Queen and Kings and finally, a DJ Set.  The four members of Morsure (Sacha, Béa, Léa and Justine) did their best and everyone had a good time: the artists and the audience. Several times we sang Happy Anniversary and it looks that backstage, they enjoyed a delicious cake.  Personally, I have attended the nine rock concerts and here a short summary:

Red Is Dead, the band in which Morsure’s founder Sacha (read the interview here) sings and plays bass, start the gigs marathon at 5 p.m. It’s still early and there are not many people and it’s a pity because the trio delivers an energetic punk stoner set. A very good appetizer for the 8 concerts to follow. 

In fact, Sacha come on the stage before each concert to introduce us to the bands. 

And precisely, Captain Obvious follows up with an excellent stoner garage in the spirit of Royal Blood, Slaves and Rage Against The Machine! The 2 brothers Angus (Drums) and Joseph (Voice, guitar/bass) sway a powerful, rebellious and effective sound. A very nice discovery and one of my favourite band of the festival.

The marathon continues with the Cosse, a quartet that change the style with a post-rock that alternates calm and hovering atmospheres with furious interludes, powerful riffs and an original sound.

They are followed by SLURP, a trio that bring the girl power on the small stage of the Black Ball. Punk and garage rock, Margot (guitar / vocals), Angie (drums/chorus), Manon (bass/chorus), remind us of the raw sounds of 60s and 70s. The girls are full of energy and they transmit it to the audience, now bigger and who start to move more.

We continue with another a female trio but in another style – GRANDMA’S ASHES – Eva (vocals, bass), Myriam (guitar), Edith (drums) evolve in darker and hypnotic rock registers. A bewitching and mysterious stoner sound with progressive and post punk influences. 

IMPARFAIT followed with the impressive singer Prisca and her powerful and furious voice. The quartet sets fire with a mix of urban music: hip hop and powerful electric rock with raw, gritty riffs. The audience loves it.  

It’s the turn of BLACKFEET REVOLUTION but not before they thanks to Sacha for the beautiful evening and his support to the young rock French bands.  A drum and a guitar, the duo that has a lot to tell us through an energetic and dancing blues rock. An excellent live performance, full of decibels and adrenaline. Another favourite concert for me.

MSS FRNCE (that means Miss France), the Parisian punk quartet, to bang us hard in the ears with a tremendous energy, incendiary riffs and an avalanche of lyrics or rather cries that we do not really understand. The Misses are jumping all the time. A big test for the audience who tries to keep the pace with frenzied pogos. A very nervous show.  

THE AMSTERDAM RED LIGHT DISTRICT closes the series of 9 concerts with a very powerful concert, sulphurous riffs, a mix of hardcore, punk and metal. The atmosphere is boiling hot and the pogos continue. At the end of the concert we exchange the roles – the band goes down to play in the pit and the audience goes on stage and jumps frantically. 100% rock spirit.

I leave the evening around 11:30pm but the party continues until the end of the night…

This is what we call a memorable anniversary. Congratulations to the Morsure team and to the the artists! What we need to do now? Follow the upcoming MORSURE events and follow all these new talented artists.

Comments are closed.

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: