Festival MORSURE-15.02.2020 -La Boule Noire, Paris – Interview

Un mini-festival Rock à Paris en plein hiver, ça vous dit ? Alors, il faudra booker vite dans vos agendas le 15 Février 2020, date à laquelle la jeune association MORSURE fête son deuxième anniversaire. À cette occasion, ils réunissent sur la scène de la Boule Noire à Paris pas moins de 9 groupes rock, 4 shows Drag Queen et Kings et un DJ Set.

Tout d’abord qui est MORSURE ? Quatre fondus du rock fermement décidés à faire vivre et à soutenir la scène française « underground », une scène vive, créative aussi bonne que ses consœurs anglaises ou américaines, mais malheureusement boudée par les médias français. Leur philosophie Qualité, Amitié, Entraide, Liberté et surtout l’Amusement.

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de discuter avec Sacha, le fondateur de MORSURE, jeune trentenaire énergique et passionné, un vrai mordu de rock qui nous a expliqué comment fonctionne l’association, quels sont ses projets et nous a présenté en détail le festival qui s’annonce un évènement à ne pas manquer. Il ne vous reste plus que decouvrir notre interview et réserver vos places ici. Vous n’allez pas être déçus.

Salut Sacha, d’abord pourras-tu nous parler un peu de ton parcours ?

Sacha : Je travaille à la Radio depuis longtemps. J’ai fait 10 ans à Oui FM, 9 mois à RMC, j’ai aussi travaillé en Suisse à ROUGE Radio et maintenant je suis animateur et plus au moins codirecteur d’antenne pour la radio de Rock &Folk. Je suis aussi programmateur de concerts à l’Olympic Café, une salle mythique à Paris qui vient d’ouvrir.

Comment tu as eu l’idée de créer l’Association MORSURE et comment cela fonctionne ?

Sacha : J’ai créé l’association MORSURE quand j’étais au chômage et donc, il fallait que je m’occupe. Et moi, j’ai un problème. Il faut que je sois occupé tout le temps. Comme j’ai toujours aimé le rock, les petits groupes rock et la scène française, au début, je voulais monter un label pour aider ces groupes à sortir leurs albums. Ça faisait partie du grand fantasme. Sauf que je ne comprends pas comment ça fonctionne un label et donc avec les gens avec qui je travaille aujourd’hui chez Morsure, Justine, Léa et Béa, on a trouvé une meilleure idée : faire des concerts.

En principe, on n’allait pas avancer de l’argent entre guillemets et on allait être en contact direct avec les artistes. En plus, il y a ce côté kiffant quand les gens viennent au concert et pas kiffant quand les gens ne viennent pas au concert.

On a donc monté Morsure avec 2 idées principale – la première de m’occuper et la deuxième aider les groupes à faire des concerts. De groupes qui sont seuls, qui n’ont pas de label ou des tourneurs.

Et aussi créer et fédérer une scène. Car dans les années 2000, il y avait quelque chose d’extraordinaire, il y avait des scènes : la scène punk, la scène métal, la scène folk et ces scènes s’entraidait entre elles et faisait des concerts ensemble. Or aujourd’hui, il n’y a rien.

Aujourd’hui, il y a plein de groupes éparpillés, donc notre but est aussi que les groupes se rencontrent et créent une scène, fédérer la scène underground, pour que cela se développe et explose. 

En général, les groupes envoient des emails au programmateurs de salles en espérant qu’ils seront programmés. Mais les salles préfèrent plutôt une association qui arrive avec un plateau cohérent déjà tout fait. C’est plus simple pour la salle. Car pour faire la playlist parfaite, il faut chercher et ressembler des pièces de puzzle qui sont éparpillés par tout. C’est difficile. Avec MORSURE, on arrive avec une seule date et une programmation cohérente.

En fait, je choisi les groupes, je crée des dates et ensuite pour tout ce qui est technique, logistique etc. on se repartie entre nous 4. On essaie que ça soit équitable. Moi, j’essaie d’être là au maximum.

Comment ça se passe avec le financement ?

Sacha : Le financement, c’est moi car j’ai gagné un peu d’argent quand j’ai travaillé en Suisse. Et aussi l’agent qu’on arrive à gagner grâce à Supersonic, l’endroit où nous organisons en général nos concerts. Et franchement, c’est un endroit que je ne remercierai assez jamais car ils nous ont fait confiance pour notre première date, alors que on n’avait jamais organisé des concerts et on ne savait même pas comment ça marche.    

Ils nous ont vraiment accueilli dans la famille Supersonic. On a commencé à organiser des Karaoke là-bas et cela nous rapporte de l’argent. Ils nous ont accueilli, ils nous ont fait confiance et c’est grâce à eux qu’on peut vivre aujourd’hui. Sinon, si ça sera que notre argent ça sera compliqué, même pour le festival. Supersonic, c’est notre mécène.

Après, c’est simple après chaque concert, on prend la caisse on divise entre les 3 groupes. Pour nous on ne garde rien. Il n’y a pas beaucoup de concerts on s’est fait de l’argent.  

Je pense qu’en 2 ans on a organisé 25 concerts avec Morsure et on a dû gagner de l’argent 8 fois, mais après on n’a pas perdu non plus et quand on ne perd pas de l’argent on gagne. Ce n’est pas mal car les groups sont payés.

En fait, c’est de la débrouille, c’est du bricolage, beaucoup d’amitié car on s’est fait beaucoup d’amis. Maintenant on est potes avec quasiment tous les groupes qu’on a fait jouer et c’est vraiment cool.

Parlons donc du festival que vous organiser pour fêter les 2 ans d’existence, le 15 février. Comment est-ce que vous avez choisi les artistes ?

Sacha : Ce sont que de copains, c’est le best of de MORSURE en 2 ans. Il manque peut-être 1 ou 2 groupes mais les 9 groupes à l’affiche, ce sont des groupes qu’on a adoré faire jouer, on a fait jouer des maintes fois, on les connait par cœur et on les adore. C’est un festival des copains.

Tu pourras nous présenter la soirée et les artistes ?

Sacha : La soirée commence à 17h00 et jusqu’à 23h30 il y a les concerts. Du 23h30 à 00h 30, il y a les shows et de 00h30 à 2h il y a aura un DJ set qui sera assure par l’Equipe Morsure et Fred, la moitié de BlackFeet Révolution. C’est la première fois quand la Boule Noire organise une telle soirée, car en général, la fin des concerts est à 22h30. Ils nous ont permis d’aller jusqu’ à 23h30 et comme ils ont ré insonorisé la salle, cela permet d’aller jusqu’a 2h du matin en mode club.

Les 9 concerts, c’est que du rock, mais plusieurs styles de rock.

Red is Dead, c’est mon groupe. On est 3. Je joue de la basse et je chante. Il y a aussi un guitariste et un batteur. On chante depuis bientôt 10 ans mais c’est vraiment un truc récréatif, pour se détendre de temps en temps et faire les Rock Star. On n’a jamais voulu en faire notre boulot.

Après, il y a Captain Obvious, un groupe qu’on a programmé très tôt. Je pense que c’était à la deuxième date qu’on avait fait à l’Espace B. Ils sont venus nous voir, on a discuté, c’était très sympa et à chaque fois ils font des super concerts. Il y a Cosse un groupe qu’on n’a jamais étendu, jamais vu mais je sais que cela va être bien. C’est un peu progressif, un peu post rock et c’est super bien. Je connais la bassiste (c’est la bassiste de Pogo Car Crash Control), donc je leur fait confiance. Slurp – c’est du punk rock, Grandma’s Ashes c’est une sorte de stoner psychédélique ésotérique et sorcier. Blackfeet Révolution c’est du blues énervé. Imparfait est peut-être le groupe qu’on a fait le plus jouer dans nos concerts, Mss Frnce c’est du punk hardcore et The Amsterdam Red Light District du post hardcore, punk, métal, un groupe qui s’est déjà produit à HELLFEST.

Et ensuite il y a aura aussi 4 shows Drag King & Drag Queen car Léa et Justine sont hyper impliquées dans la scène LGBT et elles assistent à l’émergence de la scènes Drag Kings. Drag King c’est la même chose que les Drag Queen sauf que c’est les filles qui se déguisent en garçons.

On s’est dit que ça sera sympa de les inviter à la Boule Noire car elles font des trucs assez rock. Pour l’instant, ils se produisent dans un petit bar, qui s’appelle La Mutinerie. Donc on a fait 2 King +2 Queen car on aime la parité.

Est-ce que cela a été difficile de mettre en place en tel évènement à Paris ?

Sacha : Non, en fait je dirai que depuis 2 ans nous avons eu beaucoup de chance, car toutes les portes sont à peu près toujours ouvertes pour nous.

L’idée de festival nous est venue en promenant les chiens avec Béa. Toutes les idées qu’on a eu c’était en promenant les chiens. Franchement, les chiens sont une mine d’imagination.

L’année dernière pour fêter 1 an on a fait une super soirée au Supersonic et on s’est dit si on faisait plus gros pour les 2 ans ?

On a fait le concert de Burnin Jack à la Boule Noire, donc on avait passé le cap de la vraie salle de concert. On s’est dit on leur propose la soirée avec des groupes, des shows et en plus avec un DJ set. On a donc envoyé l’email en se disant qu’on n’avait pas beaucoup d’espoir mais on reçoit une réponse 30 min plus tard en disant « je vous suis »

On a donc envoyé des mails a tous les groupes et 2 jours après, ils avaient tous dis oui. C’était fou.

Je dirais donc que c’était facile à créer l’évènement mais la mise en place est un peu plus stressante. Ce qui est difficile c’est le plan communication et logistique. Et puis, savoir s’il y aura du monde. Dans le 9 groupes, je pourrais dire qu’il y a 5 groupes qui pourrons remplir la Boule Noire tous seuls, mais là ce n’est pas pareil. Mais, je pense que comme d’habitude tout va rouler. Ce sont des copains et ils ont l’habitude de bosser avec nous.

On a eu de la chance avec la date aussi car s’il avait un concert important ce soir-là, ça nous aurait aspiré le public. Mais pour l’instant, le 15 février à Paris pour il n’y a rien. C’est nous les boss.

Un groupe que tu auras aimé mettre en tête d’affiche mais ce n’était pas possible

Sacha: Pogo Car Crash Control. Mais la bassiste de Pogo joue avec Cosse et on sait que les 3 autres membres du groupe vont venir et notre rêve le plus fou, notre fantasme, c’est qu’il fasse une chanson, pour dire on a eu un concert secret Pogo. C’est mon groupe préféré, pas de tous les temps, mais cela fait bien 3 ans que je ne jure que par ce groupe et j’en parle à tout le monde.

Prochains projets pour Morsure

Sacha : Continuer les concerts, continuer d’aider la scène française et peut être programmer des groupes un peu plus gros. Car ce qui m’a toujours déprimé c’est qu’on faisait des super concerts avec des super dates mais parce qu’il y a eu un concert qui attirait un peu plus de monde, ça nous prenait notre public. J’aimerai bien de temps en temps prendre plus de risque mettre beaucoup plus d’argent pour un groupe, mais d’être le concert qu’on prend aux autres.

Et peut-être mon rêve, un peu de la science-fiction, sera de créer un festival en plein air, en banlieue parisienne en 2021. C’est assez gros car c’est toute une Logistique qu’on n’a pas encore. Et avec le festival on deviendra semi-pro qui est déjà pas mal. Voilà la prochaine étape.

Est-ce qu’il y a d’autre associations comme vous à Paris ? Il y a une concurrence entre vous ?

Sacha : Il y a Fauchage Collectif, une association qu’on adore mais ils ne sont pas sur le même créneau que nous. Ils sont dans la musique alternative dans tous les sens du terme, comme le trash métal, trash hardcore. Et aussi l’association En veux-tu ? En v’là ? qui fait des trucs très bien mais on n’a pas la même sensibilité, car finalement ce qui compte c’est la sensibilité du programmateur. Moi c’est plutôt garage punk. Même si j’aime bien tout, il y a certains sons et certains riffs qui attirent tout de suite mon attention.

En fait, je trouve qu’il n’y a pas de concurrence sur Paris, on ne split pas les groupes. Mais effectivement si on programme un concert le même soir, oui, on peut dire qu’on est en concurrence mais c’est le but.

Eventuellement vous pourriez tous faire une collaboration pour créer un festival ?

Sacha : C’est vrai que ça sera rigolo de faire une festival multi associations.

Où on peut acheter les billets pour le festival Morsure?

Sacha : Le billets sont en vente sur Yes go live https://fr.yesgolive.com/morsure/morsure-festival ou le soir même à l’entrée. Notre soirée coute 20 Euros. Ça peut paraitre un peu cher mais pour 20 euros si tu viens dès le début tu as 9 groupes en concert, 4 shows, un DJ set – tu peux rester de 17h à 2 h du matin et en plus il ya aura des cadeaux. Des Tote Bags Morsure pour les premiers 100 personnes qui achètent surplace et il y a aura peut-être des cassettes roses à pailletés.

Les casettes reviennent à la mode. Le rose c’est la couleur de Morsure et ma couleur préférée. Le graphisme de l’affiche de festival est rose aussi et c’est fait par un artiste qu’on a rencontré via un concert. Il se trouve que lui aussi exposait dans un bar ou il y a eu les premiers shows de Drag King. On a beaucoup aimé son travail et c’était donc naturel de faire appel à lui.

Un dernier mot sur le festival et en général ?

Sacha : On veut que le festival soit une grande fête. Si cela réussi on va être super contents. Voir qu’on peut ramener des groupes aussi bons en 2 ans d’existence, des groupes qui nous font confiance s’est très valorisant.

Et en général : Allez soutenir les groupes ! Soutenez dès les gens qui font des choses. Du coup faites aussi quelque chose. C’est tellement facile de critiquer quand on ne fait rien.

Ce qu’on fait avec Morsure, ce n’est pas grand-chose sauf qu’on se bouge et ça prend énormément du temps sur notre temps libre, mais ça vaut le coup de le faire. Il y a beaucoup de gens qui sont venu nous dire que c’est cool ce qu’on fait.

Je pense que niveau musical, la scène underground en France n’a jamais était aussi excitante, donc un autre message que je voudrai faire passer c’est : écoutez les groupes français ! on a une super scène des groupes français, ils sont géniaux : Les groupes de post punk français, du punk, du garage ou du psyché français. Ils sont fabuleux.

Merci Sacha

Hâte de découvrir la nouvelle scène rock française, des artistes plein de talent ? Venez donc faire la fête avec Morsure le 15/02/2020 à la Boule Noire à Paris.

Line-up

RED IS DEAD
(Punk Ouvert/ Paris)

Red Is Dead est un trio assoiffé de scène, de vibration, d’adrénaline, de sensations fortes et de produits laitiers, fatalement ! Depuis 2010, une seule envie faire perdre 10 litres en sueur et autre a un public de plus en plus nombreux ! Et ils ne touchent pas aux groupies, parce qu’elles ne veulent pas…

https://www.facebook.com/redisdeadband/

https://redisdead.bandcamp.com/

CAPTAIN OBVIOUS
(Nudité Saturée // Paris)

Des groupes de frères il y en a eu, c’est une belle tradition du rock. Mais des groupes de frères qui s’entendent bien, c’est tout de suite plus rare!
Bercés au son des Rage Against The Machine, Beastie Boys, Urban Dance Squad ou encore Nine Inch Nail categories

https://www.facebook.com/captainobviousfr


COSSE
(Post Rock // Paris)

Cosse fait un post-rock contrasté, à la fois violent et silencieux.
Un magma de larsens planant comme une menace lointaine, des harmonies tranchantes et des voix sussurant quelques secrets déchirés.
Influencés par Slint, Town Portal, et Girl Band, leur premier album est à paraître cette année.

https://www.facebook.com/cosseband

SLURP
(Punk Rock – Paris)

“Dans la lignée des Riot grrrl, ce jeune trio féminin déborde d’énergie et de puissance. Revendiquant leurs influences comme «du garage rock, du punk et du n’importe quoi dans une optique de fun intersidéral » Margot, Manon et Angie laissent en backstage leurs bonnes manières et, crachent, sur scène, leur anglais sulfureux.

https://www.facebook.com/dragonsdaughters

GRANDMA’S ASHES
(Poudreuse Profonde // Paris)

Grandma’s Ashes se situe à la croisée d’un film de martiens et d’un concert d’Ozzy sous acide. Les textes sont drôles, et noirs comme si les Monty Pythons étaient un girls band de trois pin ups électriques, un peu trop influencées par le stoner, le prog, et le post-punk.

https://www.facebook.com/Nanyisnotdead

IMPARFAIT
(Rock Urbain // Banlieue)

Assumant un français décomplexé, IMPARFAIT chasse sa frustration et ses angoisses à travers un univers stratosphérique et électrique.
Sur scène, pas d’artifice et pas de détour, le quatuor impose un Rock Urbain, brut et sans concession.

https://www.facebook.com/imparfait.musique

Blackfeet Revolution

(Hard Blues // Paris)

Blackfeet Revolution s’exprime à travers un rock énergique sans concessions, mélange d’un grunge moderne boosté au blues qui trouve son essence dans la performance live

https://www.facebook.com/BLACKFEETREVOLUTION

MSS France

(Punk Hardcore // Paris)

Punk de Paris, ville de l’Amour.

https://www.facebook.com/mssfrnce

The Amsterdam Red Light District

(Punk Puissant // Lyon)

Started in the depth of a french cave…
Ended in worldwide rock n roll parties, without any limits!

https://www.facebook.com/tarldtheband/

Show drag Kings &Queens


JESUS LA VIDANGE
 https://www.instagram.com/jesuslavidange/?hl=fr

Vamp Reznor  

https://www.instagram.com/irvikuva/?hl=fr


SATIVA BLAZE
https://www.instagram.com/sativa_blaze/

MORPHINE BLAZE
 https://www.instagram.com/morphine_blaze

DJ Set Morsure + Fred (Blackfeet Revolution)

English Version

A mini- rock festival in Paris in the middle of winter, what do you think? You will have to book quickly in your agenda February 15, 2020, date when the young association MORSURE celebrates its second anniversary. And on this occasion, they gather on stage of the Boule Noire venuein Paris 9 rock bands, 4 shows Drag Queen and Kings and a DJ Set. 

But first of all, who is MORSURE? Four young people in love with rock and firmly determined to bring to life and support the French underground scene, a vivid, creative scene as good as its English or American counterparts, but unfortunately not so loved by the French media. Their philosophy Quality, Friendship, Mutual-Help, Freedom and above all, Fun.

Some days ago, I had the pleasure to chat with Sacha, the founder of MORSURE, an energetic and passionate young thirtysomething, a true rock enthusiast who explained to me how the association works and revealed lot of details about the festival coming up on 15th of February.

Check out the interview and book your tickets here. You’re not going to be disappointed.

Hello Sacha, first could you tell us something about you?

Sacha: I’ve been working at the Radio for a long time. I worked 10 years at Oui FM, 9 months at RMC, I also worked in Switzerland at ROUGE Radio and now I am a Radio Host at Rock N Folk radio station. I am also a concert organiser at the Olympic Café, a legendary venue in Paris that has just opened.

How did you come up with the idea to create the MORSURE Association and how does it work?

Sacha: I created MORSURE when I lost my job and become unemployed and so I had to find an occupation. I have a problem. I have to be busy all the time.  As I have always loved the rock, the small rock bands and the French scene. So, at first, I wanted to create a label to help these bands release their albums. It was part of the big fantasy. But the problem was that I don’t understand how it works a label, so together with the people I work with today at Morsure, Justine, Léa and Béa, we found a better idea: to organise concerts.

In principle, we were not going to advance any money and we were going to be in direct contact with the artists. In addition is very gratifying to see people coming to see the concerts and of course, less when they do not come….

So, we set up Morsure with 2 main ideas – the first one to keep me busy and the second to help the bands to do concerts. I mean French bands that don’t have a label or a booking agent. And also create and unite a scene. Because you know, in the 2000s, there was something extraordinary, there were scenes: the punk scene, the metal scene, the folk scene and these scenes helped each other and did concerts together. But today there is nothing.  Today, there are many scattered bands, so our goal is also for the bands to meet and create a scene, to unite the underground scene, so that it develops and explodes.

You know, usually, bands send emails to the venues and they hope that they will be programmed. But the venues rather prefer an association that arrives with a coherent Line Up already done. It’s easier for them. With MORSURE, we arrive with a single date and the line-up.

In fact, I choose the bands, I create the dates and then for technical things, logistics issues etc. we divide fairly the work between 4 of us.

And the funding?

Sacha: The funding is me because, I saved some money when I worked in Switzerland for 6 months. And also, the money we manage to win thanks to Supersonic, the place where we usually organize our concerts. And frankly, I will never thank them enough…

They really welcomed us into the Supersonic family. We started organizing Karaoke parties there and it makes us win some money. They welcomed us, they trusted us and it is thanks to them that our association can live today.

Otherwise, if it was only our money, it’s going to be complicated, even for the festival.

Because, it’s simple after each concert, we take the earnings and we divide between the 3 bands. We don’t keep anything. There are not many concerts where we made money. I think in 2 years we organized 25 concerts with Morsure and we earned money 8 times, but then we didn’t lose either and when we don’t lose money we win. It’s not bad because the bands are paid.

In fact, it’s DIY, a lot of friendship because we made a lot of friends. Now we’re friends with almost every band we schedule and it’s really cool.

Let’s talk about the festival that you organize to celebrate the 2 years of Morsure existence on February 15Th. How did you choose the artists? 

Sacha: Artists are all friends. It’s the best of MORSURE in the last 2 years. Maybe it’s missing 1 or 2 bands but the 9 bands in the line-up are bands that we loved to make them play, many times, we know them by heart and we love them. It’s a friend’s festival.

Can you give us more details about the festival and the artists?

Sacha: The evening starts at 5:00 p.m. and until 11:30 p.m. there are 9 concerts. From 11:30 p.m. to 12:30 a.m., there are shows and from 12:30 a.m. to 2 a.m. there will be a DJ set by Team Morsure and Fred of BlackFeet Revolution. This is the first time when the La Boule Noire organizes such an evening. because in general, the concerts finish at 10:30 p.m. But they allowed us to go until 11:30 pm with the concerts and until 2am in club mode.

The 9 concerts are rock, but several styles of rock. Red is Dead is my band. There’s three of us. I play bass and I sing. There is also a guitarist and a drummer. We’ve been singing for almost 10 years but it’s really a hobby thing, to relax from time to time and do the Rock Star. We never wanted to do our job.

Then there’s Captain Obvious, a band we scheduled very early. I think it was on the second date that we did at Espace B. They came to see us, we talked, it was very nice and every time they do great concerts. COSSE is a band that we’ve never heard and never seen, but I know it’s going to be good. It’s a band that have their experience, it’s a bit progressive, a bit post rock and it’s great. I know the bassist (she’s the bassist of Pogo Car Crash Control), so I trust them. Slurp – it’s punk rock band, Grandma’s Ashes is a kind of esoteric and sorcerer psychedelic stoner. Blackfeet Revolution is edgy blues. Imparfait is perhaps the band we made play the most in our concerts, Mss Frnce is hardcore punk and The Amsterdam Red Light District post hardcore, punk, metal, a band that has already performed at HELLFEST.

And then there will also be 4 shows Drag King – Drag Queen because Léa and Justine are involved in the LGBT scene and they witness the emergence of the Drag Kings scene in Paris. Drag King is the same as the Drag Queen except that it is the girls who dress up as boys. We thought it would be nice to invite them to la Boule Noire because they do some pretty rock stuff. For now, they are performing in a small bar called La Mutinerie. So, we did 2 King 2 Queen because we like parity.

Was it difficult to set up such an event in Paris?

Sacha: No, I’ll actually say that for the last 2 years we’ve been very lucky, because all the doors are pretty much always open for us.

I would say it was easy to create the event but to organise it is more stressful.  What is difficult is the communication and logistics plan. And then, find out if the people will come.  Among, the 9 bands, I could say that there are 5 bands that can fill Boule Noire on their own but this is not the same.

But I think as usual everything will be ok because. They are friends and they are used to work with us.  We were lucky with the date too, because if it would have been an important concert that night, it would have taken us the audience. But for now, on February 15th in Paris there is nothing. We’re the bosses. 

A band you would have liked to put in the headline but it wasn’t possible?

Sacha: Pogo Car Crash Control. But the bassist of Pogo plays with Cosse and we know that the other 3 members of the band will come and our wildest dream, our fantasy is that they are going to play a song so we could say that we had a secret concert of Pogo Car Crash Control for our 2 years anniversary.

This is my favourite band, not of all time, but it’s been 3 years that I swear by this band and I talk to everyone about them. They have so much talent.

Next projects for Morsure?

Sacha: To continue the concerts, to continue to help the French scene and maybe schedule bigger bands. Because what always annoyed, it was that we were doing great concerts with great dates but because there was a concert that attracted a little more people, it took our audience. From time to time I would like to take more risk, invest more money for a band, but to be the concert we take from others.

And perhaps a bigger dream, I would say a bit of science fiction, it will be to create an open-air festival in the Paris suburbs in 2021. It’s pretty big because it’s a whole Logistics that we don’t have yet.

And with the festival we will become semi-professional which is already not bad. That’s the next step.

Are there other associations like you in Paris? Is it a competition between you? 

Sacha: Yes, there are other association but there is no competition between us. There’s Fauchage Collectif, an association we love but they’re not in the same niche as us. They are in the alternative music in every sense of the word, like trash metal, hardcore trash. And also the association En veux-tu ? En v’là ? that does things very well but we do not have the same sensitivity, because ultimately what counts is the sensitivity of the concerts programmer. Me it’s rather garage punk.

In fact, I find that there is no competition in Paris, we do not split the groups. But if you actually schedule a concert on the same night, yes, you can say that you are competing but that is the goal.

Eventually you could all do a collaboration to create a festival?

Sacha: It’s true that it will be fun to make a multi-association festival. 

Where can we find tickets for the Morsure festival?

Sacha: Tickets are on sale on Yes go live https://fr.yesgolive.com/morsure/morsure-festival

or at the entrance of the venue. It costs 20 Euros. It may sound a bit expensive but for 20 euros if you come early you have 9 bands in concert, 4 shows, a DJ set – you can stay from 5pm to 2am and in addition there will be gifts. Tote Bags Morsure for the first 100 people who buy tickets at the venue and there will be maybe pink glittering cassettes also.

Pink is the colour of v and my favourite colour also. The graphics of the festival poster is also pink and it is done by an artist we met via a concert. It just so happens that he exhibited too in a bar where there were the first shows of Drag King. We really liked his work, so it was natural to ask him to do the poster. 

A final word on the festival and in general?

Sacha: We want the festival to be a big party. If it’s successful, we’re going to be super happy. Seeing that we can gather such good bands in 2 years of existence, bands that trust us is very rewarding. 

And in general, I would say Go and support the Bands! Support people who do things and also do something, too. It’s so easy to criticize when you’re not doing anything.

What we do with Morsure is not much except that we move and it takes a lot of time on our free time but it’s worth doing and there are a lot of people who have come to tell us that it’s cool what we do. 

I think that the music quality, the underground scene in France has never been so exciting. So, another message would be: Listen to French bands! We have great French bands! The French post punk bands, the garage punk or the French psychedelic bands are fabulous.

Thank you, Sacha!

So, come discover the new French Rock bands and party with Morsure on 15th of February at the Boule Noire in Paris. 

Line-up

RED IS DEAD (Punk Open/ Paris)

Red Is Dead is a trio thirsty of stage, vibration, adrenaline, thrills and dairy products, fatally! Since 2010, a single desire to lose 10 litres of sweat and another has a growing audience! And they don’t touch groupies, because they don’t want to…

https://redisdead.bandcamp.com/

CAPTAIN OBVIOUS (Paris)

Band of brothers it’s a beautiful tradition of rock. But bands of brothers who get along well, it’s immediately rarer!  Rocked to the sound of Rage Against The Machine, Beastie Boys, Urban Dance Squad or Nine Inch Nail categories

COSSE (Post Rock // Paris) Cosse makes a contrasting post-rock, both violent and silent.  A magma of larsens hovering like a distant threat, sharp harmonies and voices sussing a few torn secrets.  Influenced by Slint, Town Portal, and Girl Band, their debut album is to be released this year

SLURP (Punk Rock – Paris) “In line with the Riot grrrl, this young female trio is full of energy and power. Claiming their influences as “garage rock, punk and anything from the perspective of interstellar fun” Margot, Manon and Angie leave backstage their good manners and, spit, on stage, their sulphurous English.

GRANDMA’S ASHES (Deep Powder // Paris) Grandma’s Ashes is at the crossroads of a Martian film and an acid Ozzy concert. The lyrics are funny, and black as if the Monty Pythons were a girl band of three electric pin ups, a little too influenced by stoner, prog, and post-punk.

IMPARFAIT (Urban Rock // Suburb) Assuming an uninhibited French, IMPARFAIT drives its frustration and anxieties through a stratospheric and electric universe. On stage, no artifice and no detour, the quartet imposes an Urban Rock, raw and uncompromising

Blackfeet Revolution (Hard Blues // Paris) Blackfeet Revolution is expressed through uncompromising energetic rock, a mix of a modern blues-boosted grunge that finds its essence in live performance

MSS France

(Punk Hardcore // Paris)

Punk de Paris, ville de l’Amour.

The Amsterdam Red Light District

(Punk Puissant // Lyon)

Started in the depth of a French cave…
Ended in worldwide rock n roll parties, without any limits!

Show Drag Kings &Queens

JESUS LA VIDANGE
 https://www.instagram.com/jesuslavidange/?hl=fr

Vamp Reznor 


SATIVA BLAZE
https://www.instagram.com/sativa_blaze/

MORPHINE BLAZE
 https://www.instagram.com/morphine_blaze

DJ Set Morsure + Fred (Blackfeet Revolution)

Comments are closed.

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: