OLAFUR ELIASSON at Château de Versailles, October 2016

(EN)

This year, it was Olafur Elliason’s turn to accept the invitation to the Palace of Versailles and amaze us with his beautiful artwork installed in the gardens and in the superb rooms of the castle. 

Waterfalls, mirrors, lights, fog… the Danish- Icelandic artist has designed several poetic and brilliant artworks, a dreamlike universe perfectly integrated in the immense space, out of sight that was once the Kingdom of Louis XIV.

A beautiful sunny October Sunday, I went to the discover this exhibition. Here some impressions and photos.

No doubt, the most important piece is the spectacular waterfall on the Grand Canal, called simply “Waterfall”. An impressive installation that dominates the Park and its bright autumn colors. It seems that the artist was inspired by a project of André Le Notre, the landscape architect commissioned by Le Roi Soleil to design Versailles gardens.

Visible from the entrance in the Garden, this gigantic water curtain changes the perspective and draws us like a magnet, we almost forget the other royal fountains that surround us. We just have only one thing in mind: get as close as possible of this flowing water…

 

At the Bosquet de l’Etoile (Star Grove) – a mystery atmosphere with “Fog Assembly” a circular work, a ring emitting a veil of soft mist which caresses the eyes and transport us on a little cloud of emotions.

At the Bosquet de la Collonade (Colonnade Grove) back to Earth with “Glacial Rock Flour Garden” a cracked layer of moraines from Greenland’s Ice, that reminds again the artist’s engagement and sensibility on climate change problems.

The visit continues inside the Palace: mirrors and lights, reflections, visual effects and trompe oeil, we are the actors in this curious world.

The famous Hall of Mirrors becomes even more wonderful with “Your Sense of Unity” an optical illusion created by the intersection of two big mirrors, a circle and lights: multiplied points of view, surprising angles, chandeliers and golden decorations reflected above us, awaken our senses.

 “Deep Mirror Yellow” & “Deep Mirror Black” accompany our journey : depths, lights and colors, we turn around trying to understand how it works.

“Solar Compressions” is the magic mirror hanging in the middle of a room and send us our own image wherever we are placed.

“The Curious Museum”, a big mirror in the Salon of Hercules and “Gaze of Versailles” in the main hall complete the visit…

The magic world last until October 30, 2016.

 (FR)

Cette année, c’était le tour d’Olafur Elliason d’accepter l’invitation au Château de Versailles et de nous émerveiller avec ses ouvres magnifiques installées dans les Jardins et les Salles grandioses du Château.

Chutes d’eau, miroirs, jeux des lumières, brouillard… l’artiste Islando -Danois pose son regard poétique et brillant, en créant un univers onirique parfaitement intégré dans l’espace immense, à perte de vue du domaine qui appartenait une autre fois aux Rois de France.

Je suis donc partie, un beau weekend ensoleillé d’Octobre, à la découverte de cette exposition et voilà quelques impressions et photos.

La visite de jardins dévoile une spectaculaire cascade installée au bord du Grand Canal, « Waterfall » une chute d’eau magistrale qui domine tout le parc et ses couleurs vives d’automne. Il parait que l’artiste s’est inspiré d’un projet d’André Le Notre jamais réalisé.

Visible à l’entrée dans le jardin ce rideau d’eau gigantesque change la perspective et nous attire comme un aiment. On oublie presque les autres superbes fontaines royales et on a qu’une idée en tête : arriver le plus près possible …

Dans le Bosquet de l’Etoile – une ambiance mystère avec « Fog Assembley » une œuvre circulaire diffusant un voile de brouillard doux qui caresse le regard et nous transporte sur un petit nuage d’émotions.

Le Bosquet de la Colonnade présente une oeuvre plus terre à terre, bien ancrée dans le sol, qu’on dira de la terre craquelée – « Glacial Rock Flour Garden » – il s’agit d’un sol de moraines venus des glacières de Groenland, qui montre encore une fois l’engagement de l’artiste pour le climat.

A l’intérieur de château, place aux jeux de miroirs et des lumières, effets visuels, reflets…

La Galerie de Glaces devient encore plus merveilleuse avec le jeu de miroirs qui multiplient les points de vue « Your Sense of Unity ».L’ intersection de deux miroirs, un cercle, lumières – un trompe œil troublant et surprenant qui réveille nos sens. On se découvre sous plusieurs angles, entoures par les chandeliers et les dorures de la salle. L’espace imposant s’agrandi et se transforme autour de nous.

Trois autres installations troublantes accompagnent nos mouvements et attisent la curiosité : profondeurs, lumière et couleurs, soleil et lune avec “Deep Mirror Yellow” & “Deep Mirror Black”  on tourne autour en essayent de comprendre comment ça marche.

« Solar compression » une miroir rond et suspendue au milieu d’une salle nous renvoie notre image et celle de autres visiteurs dans tous les coins.

“The Curious Museum”, une énorme miroir qui reflète notre image dans le Salon d’Hercules et  “Gaze of Versailles” qui nous renvoi une image inversée complète la visite..

La magie opère au Châteaux de Versailles jusqu’au 30 octobre 2016.

 

 

 

 

%d bloggers like this: