Slaves – New album TAKE CONTROL- interview and photos at Rock en Seine 2016 

 

(EN)

Punk in Not Dead – Seriously! And if you do not believe me – I strongly recommend you to listen to the Slaves. They will totally blow your mind, whispering their gritty, raw and abrasive punk music in your ears…

Definitely, one of the most amazing sound that I discovered these latest months, the 2-pieces British band from Kent released their second album “Take Control” end of September.

Freshness, speed and turbulence are in the menu of this new effort recorded in California with Mike D from Beastie Boys. A track list that alternates explosive, full of energy tracks as “Spit it out”, “Rich man”, “Hypnotized”, “Same again”, “Take control” and some more melodic and calm songs like “Cold Hard Floor”, “Angelica”, “Lies”or 80’s electro dancing “Steer Clear”…

Nominated already to the prestigious Mercury Prize for their debut album “Are you Satisfied?”  and congratulated personally by Bono himself, Issac Holman (singer, drums) and Laurie Vincent (singer, guitar) take control and deliver a new hyper energetic punk sound mixed with touches of hip hop, pop and electro.

These two young tattooed men reinvented the punk of the 21st century with the only help of drums and guitar, spitting their anger and despair on everyday life, in a very “spoken word” style.

Their shows are minimalist but generates crazy impressive energy, with an audience pogoing like hypnotized by the crazy beat.

I have met them just before their performance at Rock en Seine, on 26th of August 2016, and they are really very cool, nice guys, obviously impressed by the festival brilliant line up.

Why did you choose this name – Slaves?
Issac “It is a good word. Laurie chose it”

Laurie “We found it appropriate for slaves to routine, day in, day out, you know, it is always the same shit”

What are your influences and inspirations?

Laurie “Everything and everyday situations. For sure, we have punk influences as you can imagine but also hip hop, pop, reggae, electronic music…all sources.

We’ve always been inspired by what’s happening currently, in UK but also some silly things as well, not only big serious things “ …

How did you meet and decide to make music together?

Laurie “Issac was in a big local band, one of the first local band being on You Tube and I followed their music, being a big fan and going to shows.

I was in a different band and when I was old enough to drink and to be drunk, I approached him and told him that I love your band and if you ever need a musician, just give me shout, I’ll play whatever.

So they needed a bassist, I sold my guitar bought a bass and jumped on the occasion -the rest is history”

You have a new album Take Control end of September. How do you feel? It is a change in comparison to the previous one?

Laurie “Mike D from Beastie Boys produced it. The sound is not a massive change, it follows our way, but definitely we are very excited about it. And still no love songs. There are enough of them in the world.

We are very grateful to everyone who invest it in our art, we never took it for granted”.

How Mike D contributed to the record?

Laurie “Well, we are quite bad at settling first thing we write, sometimes we just leave a song and not finish it. He encouraged us to keep going.So Mike D was very good to get out the best from us.He also rap on “Consume or be Consumed “.He was a real contributor for a lot of songs”

What was the most difficult for you as a band?

Laurie “Trying to work out how we could sound bigger in live. We know the songs were good and they sound good when we practice but when we play them live, sometimes it sounds quite thin, so I spent a lot of time working on guitar side of things, make the drums sound good, we tried out different drums …

But I think that the hardest thing was trying to get shows, always touring across the country with no money, no sleep. We really did it that way. We didn’t just get signed and go on tour. We actually worked hard. Looking to our shows you have no idea what does it means, it’s confusing, but it was definitely work hard to reach it”

You always composing you two, same for performing on stage. Did you ever think to extend your band, to get a third member or more?

Isaac “Never say never”

Laurie “We write songs together, we changed some instrumentation or we add electronic instruments.Sometimes we guest others players but they will never be part of Slaves.

Maybe a collaboration, a feature on our record but I guess we never get another band member “

What kind of music you listen?

Laurie “Everything, a lot of different music – I like listen to music depending the part of the day …bands like WaterBoys, The Streets, Jamie T.

I also listen to pop music, I think that All Saints new record is really good. I guess it might surprise some people”

You guys shows some cool tattoos. Which one is the latest one?  You are trained to do them too?

Laurie “Yes, I was trained to do tattoos during the first year of our band but I broke my wrist and did not do it lately … Last time when I did a tattoo, it was a giraffe, it was cool.

As about my latest tattoos, I did my neck and my head some months ago”

Super ! Thank you guys.

Well, this was a small introduction to Slaves, more on their site http://youareallslaves.com/

Good to know also, they recorded “Album de la Semaine” at Canal Plus channel, so it will be broadcasted certainly soon on TV and also, we can see them live in Paris on 02nd of November 2016 at Trabendo.

So go and see them !

(FR)
PUNK IS NOT DEAD! Sérieusement ! Et si vous ne me croyez pas – je vous recommande fortement d’écouter SLAVES. Ils bouleverseront totalement votre esprit, « en chuchotant » à vos oreilles leur musique punk graveleuse, brute et abrasive…

Sans aucun doute, l’un des sons les plus étonnants que j’ai découvert ces derniers mois. Le duo britannique de Kent vient de sortir, fin septembre, leur deuxième album « Take Control ». Fraîcheur, rapidité et turbulences sont dans le menu de ce nouvel effort enregistré en Californie avec Mike D de Beastie Boys. Une excellente track list qui rassemble des titres plein d’énergie comme « Spit it out », « Rich man », « Hypnotised », « Same again» ou « Take control » et quelques morceaux un peu plus calmes et mélodieux  “Cold Hard Floor”,« Angelica », « Lies » ou le très 80’s electro « Steer Clear ».

Nommés déjà au prestigieux Mercury Prize pour leur premier album « Are you Satified ? » et félicités personnellement par Bono himself.

Issac Holman (chant, percussions) et Laurie Vincent (chant, guitare) prennent le contrôle et nous livrent un nouveau Lo – Fi punk hyper énergique mélangé avec quelques touches pop, Hip hop et électro…

Ces deux jeunes hommes tatoués réinventent le punk du XXIe siècle avec comme seuls instruments, une batterie et une guitare, crachant leur colère et désespoir sur la vie quotidienne dans un style très « spoken word ».

Leurs shows sont minimalistes mais génère une énergie impressionnante qui hypnotise totalement le public par ce rythme fou.

J’ai rencontré le duo juste avant leur show à Rock en Seine, le 26 aout 2016, et ils sont vraiment très cool  et manifestement très impressionnés par la brillante line up du festival.

Pourquoi avez-vous choisi ce nom – SLAVES?

Issac « C’est un bon mot. Laurie l’a choisi »

Laurie « Nous l’avons trouvé approprié à nos vies : esclaves de la routine, des jours qui passent et c’est toujours la même merde »

Quelles sont vos influences et inspirations ?

Laurie « Tout ce qui nous entoure, des situations quotidiennes, nous inspire. Bien sûr, nous avons des influences punk comme tu peux l’imaginer mais aussi hip-hop, pop, reggae, musique électronique… on prend toutes les sources.

Nous avons toujours été inspiré par ce qui se passe actuellement en Grande Bretagne. Non seulement par des choses graves ou sérieuses, mais aussi par quelques bêtises, drôleries … »

Comment vous vous êtes rencontrés et décidés de faire de la musique ensemble ?

Laurie « Issac était dans un grand groupe local, parmi les premiers groupes locaux qui ont été sur YouTube et donc j’ai suivi leur musique. J’étais un grand fan, J’allais aux concerts…

Moi, J’étais dans un autre groupe et quand j’étais assez âgé pour boire et être ivre, je me suis approché de lui et je lui ai dit que j’adore votre groupe et si vous avez besoin d’un musicien, fais-moi signe, je vais jouer à n’importe quoi. Donc, Ils ont eu besoin d’un bassiste, j’ai vendu ma guitare, j’ai acheté une basse et sauté sur l’occasion. Le reste est de l’histoire »

Un nouvel album TAKE CONTROL fin septembre. Comment vous sentez-vous ? C’est un changement ?

Laurie « Mike D des Beastie Boys l’a produit. Le son n’est pas un changement massif, il suit notre chemin, sans aucun doute. …..Et toujours pas de chansons d’amour. Il y en a assez dans le monde.

Nous sommes contents et vraiment très reconnaissants à tous ceux qui ont investi dans notre art. Nous ne l’avons jamais pris comme acquis ».

Comment Mike D a contribué à l’enregistrement ?

Laurie « Eh bien, nous sommes un peu mauvais pour arriver au bout de ce que nous écrivons, parfois nous voulions abandonner une chanson sans la finir, et lui, il a été là pour nous encourager à continuer. Mike D a été très bon pour sortir le meilleur de nous. Il rappe aussi sur “Consume or be Consumed “.Il a été un vrai contributeur pour un grand nombre de chansons »

Le plus difficile sur votre chemin ?

Laurie « Essayer de comprendre comment nous pourrions avoir un son plus puissant en live. Nous savions que les chansons étaient bonnes et elles sonnaient bien en répétions mais quand on jouait live, le son semblait assez mince, donc j’ai passé beaucoup de temps à travailler le son de la guitare et puis faire en sorte que la batterie rende mieux, nous avons essayé différentes batteries…

Mais je pense que la chose la plus difficile a été de trouver des shows. On était toujours en tournée à travers le pays sans argent, sans dormir…. Nous l’avons fait vraiment comme ça. Nous n’avons pas juste été signés et partir en tournée ensuite. Nous avons réellement travaillé très dur.

Si vous regardez nos concerts, vous n’avez aucune idée de quoi cela signifie, c’est déroutant, mais nous avons vraiment travaillé dur pour y arriver »

Vous composez toujours que vous deux. Sur scène, vous êtes que tous les deux. Avez-vous déjà pensé à agrandir le groupe avec un troisième membre ou plus ?

Isaac « Never say never »

Laurie « Nous écrivons les chansons ensemble, parfois nous changeons certains instruments ou nous ajoutons des instruments électroniques. Nous avons aussi invité un ou deux musiciens pour jouer avec nous, mais ils ne feront jamais partie des Slaves. Peut-être une collaboration sur notre album, mais je suppose que nous n’aurions jamais un autre membre dans le groupe »

Quel genre de musique écoutez-vous ?

Laurie « Tout.  Beaucoup de choses différentes – j’aime écouter de la musique en fonction de la partie de la journée… Des groupes comme WaterBoys, The Streets, Jamie T. J’écoute de la musique pop aussi. Je pense que le nouvel album de All Saints est vraiment bon, cela pourrait surprendre certaines personnes »

Vous avez des tatouages très cool. Lequel est le plus récent ? Vous vous êtes formés à faire des tatouages aussi ?

Laurie « Oui, moi j’ai été formé pour faire des tatouages au cours de la première année de notre groupe, mais je me suis cassé le poignet et je n’ai pas fait dernièrement… La dernière fois que j’ai fait un tatouage c’est une girafe -c’était cool.

Quant à mes récents tatouages, j’ai fait mon cou et ma tête il y a quelques mois »

Super Merci

Donc voilà un petit aperçu sur Slaves, plus d’info sur leur site http://youareallslaves.com/

Bon à savoir aussi qu’ils ont enregistré l’Album de La Semaine sur Canal Plus – 8 titres qui seront diffusés bientôt sur la chaîne, et ils vont également passer au Trabendo le 02 Novembre 2016.

Donc allez les voir !

%d bloggers like this: