Talking “Truth and Lies” with Tyler Bryant & The Shakedown -Interview in Paris

Les rockers de Nashville, Tyler Bryant & The Shakedown sont devenus des habitués de scènes parisiens. Ces dernières années, on les a découverts dans les stades, en 1ère partie d’AC/DC et de Guns N’Roses ou dans les clubs (La Boule Noire, Le Divan du Monde, La Maroquinerie) et à chaque fois, ils ont mis le feu.

Le quatuor, Tyler Bryant (Guitare, Chant) et The ShakedownCaleb Crosby (batterie), Graham Whitford (guitare), Noah Denney (basse) – a sorti en juin 2019 un excellent deuxième album, intitulé Truth and Lies. Après une premier album éponyme sorti en 2017, ce deuxième opus confirme leur talent de créer un rock blues véritable, imprégné de leur propre personnalité. Un son magistral dominé par de superbes guitares et par la voix profonde et pleine de sensibilité du maestro Tyler Bryant. 13 merveilleuses compositions authentiques, brutes et passionnées.

Par une journée d’été caniculaire et orageuse, j’ai eu le plaisir de rencontrer Tyler et Caleb, tout juste après une session live improvisé sur les escaliers de Montmartre. Nous avons discuté musique, art, serpents, futurs mariages et partage de garde-robe avec leurs 2 compagnes respectives, les magnifiques et talentueuses Rebecca Lovell (chanteuse compositrice dans le duo Larkin Poe) et Rachel Reinert (chanteuse et compositrice country). Une conversation très agréable avec deux garçons super stylés et bien dans leur baskets ( ou plutôt dans leur boots )

Presque deux ans après l’incroyable concert à La Maroquinerie, vous voilà de retour à Paris pour la promotion de votre deuxième album…

Tyler : C’était trop long.… ce concert était très fun. La foule était électrique.

Caleb : Je me souviens de ce show. Je suis tellement heureux d’être ici de nouveau. Nous aimons cette ville.

Truth and Lies, parlez-moi de ce nouvel album

Tyler : Nous avons eu beaucoup de chansons pour cet album. Nous avons passé beaucoup de temps dans la salle de répétition ensemble à travailler des idées, à savoir quelle chanson sonnait bien et qu’on pouvait chanter live. Ensuite nous sommes allés à Brooklyn, New York et nous l’avons enregistré en 2 semaines et demi. Nous avons travaillé avec le producteur Joel Hamilton.

Caleb : Travailler dans le sous-sol de Tyler était vraiment important dans la création de cet album parce qu’il nous a permis de tester les chansons. Parce que tu sais, ça arrive de trouver une chanson géniale, l’enregistrer et puis en live, elle est différente. Elle prend un autre sens. Il y a des chansons qui ne se prêtent pas au live. Et en fait, je n’arrête pas de le dire, cet album nous pouvons live du début jusqu’à la fin et ça c’est génial.

Il semble qu’au début vous aviez environ 55 chansons sur votre liste…

Tyler : Nous avons réduit la liste à 27 et nous les avons tous appris. Puis nous avons commencé à parcourir la liste de haut en bas pour choisir les chansons que tous les quatre, on sentait vraiment bien. Nous voulions rester fidèles à nous-mêmes sur cet album.

Caleb : Ce processus a pris des jours et des jours. Il y a eu des chansons évidentes et aussi quelques tirages au sort.

Tyler : Il y avait un tirage au sort pour Without You et Couldn’t See the Fire parce que les démos n’étaient pas exactement comme on les voulait. Mais une fois qu’on s’est réunis en studio, tous ensemble et avec une perspective nouvelle de Joel, ça a marché. Elles ont commencé à prendre forme. Certaines des chansons dont nous n’étions pas sûr au début ont fini par être mes chansons préférées de l’album.

Comment c’était de travailler avec Joel Hamilton ? Quelle a été sa contribution à votre musique ?

Tyler : Il est très drôle. C’est fun d’être autour de lui parce qu’il fait des blagues, il a de grandes tasses à café super fun… Je pense qu’avoir sa nouvelle perspective, ça a été une bonne chose pour nous. Avoir quelqu’un pour nous aider à sortir un peu de notre propre façon de faire – comme par exemple « Hey Tyler ce solo de guitare est le bon, c’est celui-là qui devrait être enregistré sur l’album. Pas la peine de le refaire 50 fois… » et pour nous aider à garder notre personnalité dans notre façon de jouer a été très important.  Car à force de vouloir faire quelque chose de parfait, il est facile de perdre la perspective alors que vous devriez rester juste authentique, dangereux, brut et libre. Il nous a aidé à garder cet esprit sur l’album.

Caleb : Il a aussi créé un environnement acoustique qui a été source d’inspiration pour nous et qui a aidé certaines des chansons à prendre forme. Il a assuré. Il a été l’élément humain dont on avait besoin. Il noua a aidé à garder cette personnalité que nous avons sur scène, que peut-être beaucoup de gens ne garderait pas sur un album studio. 

Vous avez appelée l’album Truth and Lies (vérité et mensonges), d’où vient ce titre ?

Tyler : Le titre vient du l’artwork de l’album. Et puis, nous avons aimé cette phrase qui pourrait être interprétée dans beaucoup de manières différentes. Ce qui pourrait être vrai pour moi serait un mensonge pour vous. Nous avons juste senti que cet artwork va parfaitement avec le paysage sonore de l’album. Et aussi, nous avons aimé que le mot Vérité est sur le gars dans le costume noir et le mot Mensonges se trouve sur la jeune fille en blanc alors que vous auriez pensé que ce sera le contraire. Il y a tellement de façons différentes d’interpréter le titre, mais je ne veux pas trop dire, parce que je veux que les auditeurs écoutent les chansons et les paroles et comprennent le message à leur manière.

Caleb : C’est la principale raison pour laquelle nous avons choisi ce le titre car est ouvert aux interprétations. Dans notre monde, de nos jours, il est difficile de dire ce qui a de la valeur. La musique pour nous c’est notre attache et nous aide à garder les pieds sur terre. Ce qui signifie la radio entre les deux personnages.

Qui est l’artiste qui a réalisé l’artwork ? Cela me rappelle beaucoup le tableau de Rene Magritte –The Lovers ?

Caleb : C’est une artiste allemande – Mme White. Nous avons vu son travail sur Internet et nous avons beaucoup aimé. Son œuvre est très abstraite, différente. Tout son travail est incroyable. On lui a juste écrit sur facebook et elle a été d’accord.

Effectivement, tu as raison, beaucoup de gens nous ont dit que cela rappelle la peinture de Rene Magritte et pour être honnête, on ne la connaissait pas. Ça a été cool de la découvrir. 

Tyler : Nous avons su presque instantanément que ça sera notre pochette d’album. Et c’est aussi la source d’inspiration pour notre vidéo Shock & Awe. C’était vraiment fun de faire cette vidéo aussi bien pour son scénario de mariage tordu que pour le visuel.

Caleb : avec les gens avec des serpents sur leurs épaules…

Caleb, je sais que tu as des serpents, ce sont les tiens dans la vidéo ?

Caleb : Non, ce ne sont pas les miens. J’adore les serpents d’où est venu l’idée de les mettre dans la vidéo. En fait, on voulait un serpent plus grand pour la vidéo. Le mien a une bonne taille mais il n’était pas assez grand. Notre technicien guitares et moi, nous avons quelques bonnes connexions et nous sommes allez chez un copain qui a un magasin spécialisé. On a demandé 2 serpents, un plus clair et l’autre d’une couleur plus sombre. Et il a dit OK, regardez par-là donc je suis allé et j’ai sorti 2 serpents. Les gens dans le magasin étaient un peu quoi, qu’est-ce que se passe … et nous avons demandé si nous pouvons les prendre pour le lendemain et voilà, c’était juste si facile que ça.

Évidemment, nous avons dû chercher des personnes qui étaient assez cool de vouloir se faire filmer pratiquement aveugle avec des serpents sur eux. J’ai été clairement de la partie ainsi, qu’une amie à nous, Delaney. Ça nous a pris environ 3-4 heures pour faire la vidéo. C’était rapide et amusant. Et évidement, l’homme oiseau à la guitare est Tyler.

Est-ce qu’on pourra dire que cette vidéo et cette mise en scène d’un mariage a quelque chose à voir avec le fait que vous allez vous marier bientôt avec vos copines.  Félicitations ! (ndlr :d’ailleurs depuis l’interview, Caleb a déjà dit oui le 30 aout 19)

Tyler & Caleb: AHHHHH, ding, ding!!! Merci!!

Caleb : Oui, je suppose que ça à quelque chose à voir avec nos mariages, car nous sommes sur le point de les vivre.

Tyler : En fait, on pourra dire que c’est le pire de mariage qu’on puisse avoir, s’il ressemble à celui de la vidéo

Caleb : C’est drôle parce que j’ai parlé à Rachel et lui a demandé si nous pouvons simplement recréer ce pour notre mariage et elle était comme non merci, no way.

Quelle est votre chanson préférée sur l’album ? 

Tyler : Je pense que le mien est probablement Couldn’t see the fire. J’aime aussi Shape I’m In.

Caleb : Mes préférences évoluent mais oui, Couldn’t see the fire pourrait être l’une des miennes aussi et un autre est Without You. Je pense que c’est fun de la jouer en live, mais aussi, j’adore vraiment Troubles. Mais si tu me demande demain et je vais avoir une autre.

En fait à chaque fois que j’écoute l’album après un certain temps j’entends des choses que peut-être je n’avais pas entendu avant. Comme quand vous revenez avec oreilles fraîches et des nouvelles perspectives. C’est différent à chaque fois. J’ai hâte de le jouer live.

Et Out There ?

Tyler : Out There est là depuis un moment. Je l’ai écrite il y a 7 ans, je crois et je suis resté bloqué sur elle. Mais je pense puisque nous sommes plus vulnérables dans les paroles sur cet album, ça a été le moment opportun de sortir cette chanson. Il n’y avait pas de titre mais la chanson existant sur You Tube depuis longtemps. Quand je l’ai fini, je l’ai filmé et mise en ligne et pendant des années nos fans nous ont prié de la mettre sur un album. Donc, nous avons décidé que nous allons le faire cette fois. J’ai essayé de l’enregistrer en solo quelques fois mais ça n’a pas marché. Je pense que pour l’album on a trouvé une version très forte de cette chanson.

Caleb : Et honnêtement pour revenir à Joel, il nousa vraiment aidé avec cette chanson

Tyler : La garder simple, ne pas en faire trop

Caleb : Exactement, mais aussi intéressante. Il n’y a pas beaucoup de batterie, je joue au clavier et nous avons appris à jouer des sons différents. C’était amusant et inspirant et j’aime la façon dont nous avons tourné cette chanson. Définitivement, Tyler chante très bien dessus. Les fans vont adorer. Je pense vraiment que sur cet album, il est beaucoup plus vulnérable dans les textes mais aussi avec sa façon de chanter. Je pense que Joel l’a encouragé de se lâcher et de donner tout de lui-même. Et tu peux l’entendre.  Et aussi sur le dernier vers de Shape I’m In, il a le cœur dans la main, c’est vraiment très fort. J’aime où il est allé avec sa voix. Out there et Shape I’m In sont mes chansons préfères en termes de voix sur l’album.

Tyler : Merci mon pote !

Caleb : J’essaie juste de te remonter le moral

On to the Next, c’est votre premier single-quand vous l’avez-vous écrit ?

Caleb : Nous l’avons écrit l’année dernière, avec un copain qui s’appelle Andrew Petroff, qui est un auteur compositeur et producteur basé à Nashville. C’était vraiment génial de collaborer avec lui. Il a apporté quelque chose de nouveau à notre processus d’écriture de la chanson. Il nous a poussé à faire des choses différemment. La chanson commence avec ce groove qui a inspiré rythmiquement ce qui se passe dans le chant. Et une fois qu’on a eu les lignes de basse, les paroles sont venues rapidement. Et encore une fois, cette chanson est ouverte aux interprétations.

Tyler : Nous voulions juste une chanson positive avec un refrain simple que les gens pouvaient chanter aux concerts. Avec les paroles, on voulait que les gens se sent cool et bien dans leur peau. C’est ce que je ressens quand je la chante. 

Caleb : C’est génial de voir comment les gens réagissent à cette chanson

Tyler : tu sais le refrain où tout le monde répond “I am what I am I do what I do” (je suis ce que je suis je fais ce que je fais ») c’est le genre de responsabilisation lorsque vous voulez que tout le monde mette le poing dans l’air. Et vous avez envie d’être exactement qui vous êtes. C’est cool !

Chapitre mode maintenant, vous êtes toujours aussi stylés – quels sont les 3 basiques dans votre placard

Tyler : Une bonne paire de boots – par exemple les Jeffrey West que je porte aujourd’hui. A propos, je viens de donner à Caleb ces jolies bottines en serpent rouge qu’il porte et que j’ai eu de Jay Buchanan de Rival Sons. Un autre basique sera une bonne paire de Levis et une troisième se sont les bijoux. J’aime les bijoux et je saute sur l’occasion de parler de mon ami qui a une marque géniale qui s’appelle Silver Luthier et aussi d’un autre ami, Jordan Herry, qui a réalisé les bijoux que je porte aujourd’hui. J’adore leurs bijoux en argent.

Caleb : J’adore ces bottines rouges et je peux les porter pour la journée presse d’aujourd’hui. Sinon les basiques pour moi quand je joue à la batterie, sont une bonne paire de Converse, j’ai une paire de Converse noir clouté qui déchire et aussi une paire de baskets Jeffrey West. Apres je dirais un bon débardeur noir avec un imprimé cool, probablement un serpent et aussi des bijoux.

Nous voyageons beaucoup et nous aimons collectionner des trucs sympas qu’on trouve sur la route. Par exemple, le collier que je porte avec turquoise vient d’un ami du Milwaukee. J’ai des bagues, colliers, bracelets qui viennent de partout de Dakota, de Londres ou de Suède.

Tyler : – Il faut que je te montre ceux-là (il sort de son sac et il me montre deux superbes manchettes en cuir avec de clues et pierres). C’est mon ami qui a une société qui s’appelle Raven Works qui les a faits. Ils sont incroyables. Il fait aussi mes sangles de guitare.

Caleb : Ce sont des pièces de résistance. Sinon un basique c’est aussi un bon blouson en cuir. Nous sommes tous les deux venus aujourd’hui avec des vestes en cuir, mais il fait trop chaud. Et bien sûr, une ceinture en serpent. On doit garder le thème serpent, non ? Tient on va fait un side project – faire de ceintures en serpent…

Partagez-vous les vêtements avec vos copines

Tyler : oh oui, Rebecca porte beaucoup de mes trucs. Elle ne voulait pas au début de notre relation, mais maintenant elle est cool avec ça. En fait, elle est trop petite pour que je puisse porter se vêtements. Mais des temps en temps elle reçoit de vêtements, comme des chemises vintages très cool et elles me les passent si c’est peu grand pour elle.

Caleb : Même chose, avec Rachel on partage de trucs tout le temps. Je peux porter ses vêtements et elle peut porter les miens. Ça marche bien. Elle vole mes t-shirts tout le temps. Elle porte aussi beaucoup ma veste Shakedown. La chose la plus drôle avec Rachel est qu’elle a une chemise en flanelle bleu que Tyler lui a donné et chaque fois qu’elle la porte, je dis Hey Tyler !

Tyler: Ah oui et je lui ai donné aussi une paire des magnifiques de boucles d’oreilles.

Caleb: oui, elle les porte tout le temps

Tyler: non, elle ne les porte pas et je vais lui demander de me les rendre.

Caleb: Non, tu ne vas pas le faire

Désolée on doit s’arrêter là. Quand on aura le plaisir de vous voir en France ?

Caleb : On sera en France avant la fin de l’année. On aime venir ici, on aime la façon dans laquelle les gens accueillent notre musique. Donc on a hâte.

Merci beaucoup

Tyler & Caleb: Merci a toi

 Depuis l’interview la tournée français a été confirmée. Voila les 5 dates

02/12/2019 – MARSEILLE – Café Julien

03/12/2019 – LYON – Le Transbordeur (club)

04/12/2019 – BELFORT – La Poudrière

05/12/2019 – PARIS – Nouveau Casino

06/12/2019 – LILLE – Le Splendid

Truth and Lies Tracklist

1) Shock & Awe

2) On To the Next

3) Ride

4) Shape I’m In

5) Eye To Eye

6) Panic Button

7) Judgement Day

8) Drive Me Mad

9) Without You

10) Trouble

11) Out There

12) Cry Wolf

13) Couldn’t See the Fire

English Version

The rockers of Nashville Tyler Bryant and The Shakedown have become familiars with the Parisian venues. Lately, we discovered them in stadiums, opening for AC/DC and Guns N’Roses or in small venues (La Boule Noire, Le Divan du Monde, La Maroquinerie) and each time they were just killing it.

The quartet, Tyler Bryant (Guitare, Vocals), Caleb Crosby (drums), Graham Whitford (guitar), Noah Denney (bass) – released an excellent second album, Truth and Lies, in June 2019. After a self-titled debut album released in 2017, this second record confirms their talent to create a true rock blues, infused by their own personality. A masterful sound dominated by superb guitars and the deep and sensitive voice of the maestro Tyler Bryant. 13 wonderful authentic, raw and passionate compositions.

On a hot and stormy summer day, I had the pleasure to meet Tyler and Caleb, just after an impromptu live session on the charming stairs of Montmartre. We discussed music, art, snakes, future weddings and sharing wardrobe with their girls the beautiful and talented Rebecca Lovell (singer songwriter member of duet Larkin Poe) and Rachel Reinert (county singer and songwriter). A very nice conversation with two super stylish boys well in their sneakers (well more in their boots).

Less than 2 years after amazing gig at La Maroquinerie, here you are in Paris again

Tyler: That’s too long… It was a fun show. The crowd was electric.

Caleb: I remember that fun show. So happy to be here again. We love this city.

You release a new album Truth and Lies on 28th of June, what can you tell me about?

Tyler: We had a lot of songs. We put a lot of time in the practice room together, close to each other working out ideas, figuring out which song felt good, which song felt like we translate live. Then we went up to Brooklyn, New York and spend 2 and a half weeks actually recording the album. We did it with the producer Joel Hamilton. We wanted to make a record that sounded as true to us as possible.

Caleb: Working in Tyler’s’ basement was really important into the creation of this record because it allowed us to test the songs. Sometimes, when you make a record, you think the song is great, then you record it. It’s one thing but when you create it live is maybe different in a way. Some songs just don’t lend themselves to that and we pick the ones that do. What I keep saying since we finish the record, we can truly say that we can play it from top to bottom live and it’s great.

It seems you had a about 55 songs on your list…

Tyler: We narrow it down to 27 on the list that everyone had and we learned them all. Then we started going down and cross them off, trying to figure it out which one all four of us felt strongly about.

Caleb: And that process like going to the list, it takes days and days. Some of them, it was like pretty obvious and evident, like ok that’s cool, this is the definite, there were just few tosses.

Tyler: There were some toss like Without You or Couldn’t See the Fire because the demos weren’t quite right. Once we got together in the studio as a band, they started to take shape and with some fresh perspective from Joel, it works. Some of songs that we were not sure about ended up being my favourite songs in the album.

How is it working with Joel Hamilton? What was his contribution to your music?

Tyler: He is a funny guy. It’s fun to be around because he makes funny jokes, he has funny coffee mugs… but I think having just a fresh perspective it was good for us. To have someone help us stay out of our own way – saying like Hey Tyler that guitar solo that’s the one that should be on the record. You should not do it 50 times …He helps us to maintain our personality in our playing because it easy when you zoom in on something to lose perspective and want to make it perfect. While you should just remain live, dangerous, raw and free. I think he help us to maintain all this in our record.

Caleb: He also help up to create an environment that was inspiring for us, sonically, so obviously this help some of the songs to take shape. He nailed it, he is the human element. He helped to keep that personality that we have on stage, on live moments, that maybe a lot of people would not keep on record.

You call the album Truth and Lies, where did it come this title?

Tyler: The title is a sort of stamp from the artwork. We liked the phrase that could be interpreted in a lot of different ways. What could be true to me could be a lie to you.

We just felt that that artwork fit perfectly the sonic landscape of the record. And also, we liked that the word “truth” is over the guy in the black suit and the word ” lies” over the girl in white while you think it will be the opposite. There is so many different ways you can read into it and I feel like I do not want to say all the ways because I want the listeners to listen to the songs and the lyrics and figure it what they think it means. What’s true to them.

Caleb: That’s the main reason we pick up the title because is open to interpretations. In our world is hard to tell what is worth in nowadays. The music for us home base and music keep us grounded. That’s the radio in between and I think that’s kind of us our album, a kind of living in the pandemonium of whatever it is the chaos.

Who did the artwork? It reminds me the Rene Magritte’s painting The Lovers

Caleb: It’s a German artist Mrs White photo. We came across on line and we loved her work. It’s very abstract, different and cool. All of her work is amazing and we came across that one and I just wrote her on facebook and she was into it.

But you are right, a lot of people told us about Rene Magritte’spainting and to be honest we did not know about it and it was cool to discover.

Tyler: We know almost instantly that this was the cover. And it was also the inspiration for our Shock & Awe video. That was really fun to do it as well to play off the image in a twisted wedding scenario and create a visual.

Caleb: with people with snakes on their shoulders

Caleb you love snakes. Are yours snakes in the video?

Caleb:  I am a snake guy and that where all started. We wanted a bigger snake for the video. Mine has a good size but not big enough. Our guitar tech and I have some good connections and we literally walked in our buddy spot and we said we wanted a light one and a dark one. And he said ok, just look there so, I just go there and pull in the snakes and people in the store were like what’s going on… and we asked if we can pick them for tomorrow and yeah, it was just like that easy.

Obviously, we had to pick up people that were cool with basically being blind with snakes on them and I was clearly up for that. So, another friend of ours Delaney was into it. We did it in about 3-4 hours. it was quick and fun. And the bird man on guitar is Tyler.

Could I say that the wedding visual has something to do with the fact that you guys are going to marry soon, both of you were engaged lately. Congratulations by the way …( Caleb get married already on 30ths of August)

Tyler & Caleb: AHH, ding ding !!! Thanks!

Caleb: Yes, I guess that it has something to do with our weddings. It’s pretty right for us as we are about to live that.

Tyler: That would be like the worse wedding we could have, if it looks like Shock & Awe video.

Caleb: That’s funny because I talked to my girl and asked her if we can just recreate this for our wedding and she was like no thanks, no way.

What is your favourite song on the album?

Tyler: I think that mine is probably Couldn’t see the fire andI like Shape I’m In, too.

Caleb: My mind is changing but yes, Couldn’t see the fire could be one of mine too and another is Without You. I think it is fun playing this live but also, I really love Trouble. But you can ask me tomorrow and I’ll have a different one. I just listen back to it last week; it was the first time I listen to it in a while and I was hearing things to maybe I had been numb before. Like when you step away a little bit and you come back with fresh ears and fresh perspective. So that can be different next week. But I like, obviously we all like them. I can’t wait to play it live.

What can you tell me about Out There?

Tyler: That song has been around for a while. I wrote it 7 years ago I believe and I have been sitting on it. But I think since we’re getting little bit more vulnerable with some lyrics on the record, it felt like could be the appropriate time to put that song out. I did not have a title for it but the song was existing on You Tube as years ago when I finish the song, I filmed it and post it. And for years our fans have been saying : please put that song on the record, please release it. So, we decided that we will do it. I’ve tried recording that song on my own a couple of times and it did not nail it and I thought that this recording is a strong representation of the song

Caleb: and honestly to go back to a couple of questions before, Joel really helped with that song and just sonically.

Tyler: Keeping it sparse and not overdoing it

Caleb: Right, but also interesting, like interesting to the point where it does fit with the other songs. There are no big drums on it, we got to play with different sounds. I got to play on keyboards, stuff that are just fun and inspiring and I love the way that we turn out. Tyler sings great on it definitely; the fans will stoke for that one. I really think that on this album lyrically is much more vulnerable and I think that even in the way that he sings. And I think what Joel put out of him and what he pulls out of himself and you can hear it. And The last chorus on Shape I’m In is like pull your heart right out and I love that he went there. Not that he hasn’t in the past, it is just that there is something that keep on you up. it’s strong! Both of them are probably my favourite vocals on the record.

Tyler: Thank you Buddy!

Caleb: I’m just trying to bottom him up

And On to the next – it’s your first single – when did you write it?

Caleb: we wrote it in the last year I think, with a buddy of ours Andrew Petroff, who is a song writer and producer in Nashville. It was really fun to collaborate with him. He brought something new to our song writing process. He really pushed us to do different things, things that we normally don’t. On to the next started with a groove and that inspired rhythmically what’s happening in the vocals and once we got a little bass track down like foundation track, the lyrics just wrote themselves pretty quick. And again, that song is open for interpretation as far as help people hear it and fitting in their life.

Tyler: That song was inspired by the drum groove for me and we just wanted a positive song with a simple chorus that people could come at the shows and sing. I think the intention with the lyrics is to make somebody feel really cool, good about himself. That’s what I feel when I am singing.

Caleb: That one it’s been really fun to play live and to see how people respond to it

Tyler: you know the line where everyone responds to is “I am what I am I do what I do” that’s the kind of empowerment when you want people to put their fist in the air and feel like exactly who they are. That’s cool!

You guys are so stylish as always – what are the 3 basics in your wardrobe

Tyler: A good pair of boots – rocking in Jeffery West boots today. I have just given Caleb this nice red snake boots which I got from these from Jay Buchanan from Rival Sons. A pair of good Levi’s and I love the jewellery. I’ll take a moment to shout out to my friend who has a company called Silver Luthier, and to my other friend Jordan Herry who made me this the jewels I wear today. I love the silver jewellery.

Caleb: Yeah, I love these red boots and I can wear them for press today. When I play drums, I rather like to be comfortable, so the basics for me when I play it’s a good pair of Converse, I have a killer pair of studded black Converse and also a killer pair of Jeffery West sneakers. Then I would say a good black tank top with a cool design on it most likely a snake and also, jewellery.

We travel a lot and we like to pick up stuff on the road like the necklace I am wearing with turquoise is from a friend in Milwaukee. I feel like jewellery is like a big staple for all of us: rings, necklaces, bracelets coming from Dakota, London or Sweden.

Tyler:  – you have to see these (and he show me some amazing leather cuffs). My friend has a company named Raven Works and make me guitar straps. He made these leather cuffs for me that are unbelievable.  

Tyler:  – you have to see these (and he show me some amazing leather cuffs). My friend has a company named Raven Works and make me guitar straps. He made these leather cuffs for me that are unbelievable.  

Caleb: they are just like statement pieces. I do not wear hats very often but I like doing when I can. And of course, a good leather jacket. We both showed up today with a leather jacket but it was too hot to keep it. And of course, nice little snake belt – we have to keep the snake theme going. that’s will be maybe our side project snake belts…

How about your girls? Do you share clothes with them?

Tyler: oh yeah, Rebecca wears a lot of my stuff. She did not want at first of our relationship but now she is cool with it. Actually, she is too small for me, so I can’t fit in her stuff. But every now and then, people will give her like cool vintage shirts and she will pass one to me if it is little big.

Caleb: Same, with Rachel, we swap stuff all the time. I can wear her clothes and she can wear mines and it works out pretty well. She steals t- shirts all the time, she also wears my Shakedown jacket all the time. The funniest thing with Rachel is that she has a blue flannel shirt that Tyler gave it to her. That’s fun. And every time she wears it I’m like:  Hey Tyler!

Tyler: Oh yeah and I give her the sickest pair of ear rings too

Caleb: Oh yeah, she wears them all the time

Tyler: no, she does not I want them back cause their sick.  I will ask them back.

Caleb: but you are not gonna do it

So sorry but we have to finish now…will you come to play in France  

Caleb : We’ll definitely come here. we love to come here, the way that people respond to our music. We will be back – sure it will be this year.

Thank you

Tyler &Caleb : Thank you

And in the meantime, they announced a mini tour in France. Be sure to book your place:

02/12/2019 – MARSEILLE – Café Julien

03/12/2019 – LYON – Le Transbordeur (club)

04/12/2019 – BELFORT – La Poudrière

05/12/2019 – PARIS – Nouveau Casino

06/12/2019 – LILLE – Le Splendid

Truth and Lies – Tracklist

1) Shock & Awe

2) On To the Next

3) Ride

4) Shape I’m In

5) Eye To Eye

6) Panic Button

7) Judgement Day

8) Drive Me Mad

9) Without You

10) Trouble

11) Out There

12) Cry Wolf

13) Couldn’t See the Fire

Comments are closed.

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: